• Chapitre 1

    Je m’appelle Emilie, j’ai 15 ans et demi et bientôt 16 ans et cette année je passe en 1ère scientifique après une année de 2nde assez mouvementée et difficile pour moi. J’ai malheureusement eu ce que beaucoup de fille redoute : la déception amoureuse… Un long chagrin que j’ai dû subir pendant plus de 3 mois. Mais aujourd’hui, c’est terminé, grâce à mes amis je m’en suis sortie et je vis maintenant pour moi-même et profite à fond !!! A lire cela, on pourrait penser que je suis une fille totalement banale, mais en vérité, vous allez voir que je suis loin d’être comme tout le monde et qu’au contraire je déteste la banalité.

     

    Aujourd’hui, c’est le jour de la rentrée et comme d’habitude, je ne sais pas avec qui je serai dans ma classe. Je vis seule avec ma mère depuis l’âge de 9 ans, c’est-à-dire depuis que mes parents se sont séparés. Je n’aime pas vraiment mon père, il ne s’est jamais vraiment occupé de moi et pour lui je n’étais pas réellement une enfant désirée comme parfois il essaye de me le faire croire ! Je m’assois donc à la table pour prendre mon petit déjeuner, il n’est que 6h30 de matin et le réveil fut difficile après 2 mois de vacances à se lever aux alentours de 10h30.

    Ma mère : Alors ça va tu n’es pas trop stressée ?

    Moi : Non ça va, ce n’est pas comme si je changeais d’établissement, je connais quand même quelques personnes.

    Ma mère : Allez, cette année on cartonne, car n’oublie pas qu’à la fin il y a le BAC de français !!!

    Moi : Oui maman ne t’inquiète pas.

     

    Je suis partie de la maison vers 7h30 et je suis allée rejoindre mon amie Eloïse car on s’était promis de venir au lycée ensemble le jour de la rentrée. J’étais habillée plutôt cool mais j’étais plus jolie que l’année dernière car je m’étais embellie, plus du tout la fille dépressive avec le cœur brisé. J’avais évolué et je m’étais affirmée comme femme.

    Eloïse : Hey, tu vas bien ? Tu es super jolie !

    Moi : Merci c’est gentil

    On commença à marcher le long du trajet tout en discutant.

    Eloïse : Alors tu as passé de bonnes vacances ?

    Moi : Oui super, j’ai bien profité car je sais que cette année on n’a pas vraiment le droit à l’erreur et toi ?

    Eloïse : Pareil mais je t’avoue que ça me stresse un peu la rentrée…

    Moi : Comme tout le monde je pense !

    Eloïse : J’espère qu’on sera dans la même classe !

    Moi : Moi aussi !

     

    On continua de parler de tout et de rien jusqu’à arriver devant le bahut. Eloïse était comme ma confidente, elle aussi son mec l’avait larguée en cours d’année, juste quelques mois après moi et cette épreuve commune nous a énormément rapproché. On voit notre groupe d’amis et on leur fait la bise à tous y compris à mon ex Victor avec qui je suis restée en bons termes. Entre nous tous, la situation est assez tendue, l’année dernière n’étant pas tous dans les mêmes classes on s’est beaucoup éloignés et donc on ne partage plus grand-chose. Avant je ne restais qu’avec des garçons car c’était assez rare que je m’entende bien avec une fille, mais l’année dernière j’ai rencontré des filles superbes. Je vais d’ailleurs les rejoindre avec Eloïse et là l’ambiance est différente d’avec les garçons ! On discute entre nous, on rigole et on se rappelle des souvenirs de nos vacances que l’on a passé ensemble lors de petites sorties. Parmi celle-ci il y a ma meilleure amie Lucie. Je ne la connais que depuis 1 an maintenant, mais elle a toujours été là pour moi et il n’y a pas un jour sans qu’on se parle ! Malheureusement, cette année elle ne sera pas dans ma classe étant donné qu’elle va en Economie et moi en Scientifique.

     

    Les portes de l’établissement finissent par s’ouvrir et nous rentrons tous. Nous sommes tous au milieu de la cour et notre responsable pédagogique nous appelle tour à tour et nous demande de nous diriger vers notre professeur principal. Je suis finalement avec quelques anciens amis, Eloïse, Kimberly, Yasmina, Nelly, Mathieu l’ex d’Eloïse, Carl, Fred et puis mon ex Victor… Tout de suite je remarque deux nouveaux, une fille et un garçon. J’ai envie d’aller leur parler mais on n’a pas le temps on monte déjà dans une salle et on s’assoit. Pour ma part je me mets à côté d’Eloïse. Chaque professeur se présente alors tour à tour en expliquant brièvement ce que l’on fera au cours de l’année.

     

    Une heure plus tard, les profs nous laissent 10 minutes libres dans la cour. Je me dis que c’est une bonne occasion pour aller voir les nouveaux. Je vois que la fille est déjà en train de discuter avec certaines personnes de ma classe, et je remarque que le garçon est lui au fond de la cour seul. Je décide d’aller alors le voir, en plus il m’a l’air sympa.

    Moi : Hey, t’es nouveau non ?

    Lui : Oui toi aussi ? *sourit*

    Moi : Non pas du tout, je suis ici depuis la 6ème *sourit aussi*. J’aime bien aller vers les nouveaux car je sais que moi quand je suis arrivée ici et que je ne connaissais personne j’aurai bien aimé que quelqu’un vienne me parler.

    Lui : Merci beaucoup c’est gentil surtout que j’ai peur de me perdre dans un établissement aussi grand !

    Moi : T’es en 1ère S ?

    Lui : Oui toi aussi non ? Je t’ai vu dans la salle

    Moi : Ouais ^^

    Lui : Je peux te demander un service ?

    Moi : Euh… Oui ?

    Lui : Tu peux te mettre à côté de moi aujourd’hui stp ? Juste aujourd’hui que je ne sois pas seul, après tu pourras t’asseoir à côté de quelqu’un d’autre

    Moi : Oui aucun souci

    Lui : *regarde derrière moi* euh… Ce sont tes amis ?

    Moi : *me retourne et vois les garçons* Euh oui… Enfin, certains ne le sont pas vraiment car on est plus vraiment proche mais oui pourquoi ?

    Lui : Bah j’ai l’impression que le grand me dévisage…

    Moi : Ne fais pas attention c’est mon ex.

    Lui : Ah d’accord.

     

    Après cette conversation on est monté en classe et on s’est assis au fond. Je dois dire qu’il était pas mal et que c’était plutôt mon style de garçon. On dit qu’il ne faut pas juger sur l’apparence mais c’est la première chose que l’on voit chez une personne donc bon. La rentrée était terminée et on a commencé à descendre les escaliers.

    Lui : Euh juste je n’ai pas fait gaffe ce matin pendant l’appel, tu t’appelles comment ?

    Moi : Emilie et toi ?

    Lui : Simon

    Moi : Enchantée, t’es le premier Simon que je connais

    Lui : Et toi la première Emilie. Je peux juste te demander ton numéro de téléphone ? On sait jamais je pourrai peut-être en avoir besoin un jour.

    Moi : Oui tiens je te le note sur ta main.

     

    Je lui ai marqué mon numéro de téléphone sur sa main et on s’est regardé en se souriant. Pour l’instant le courant passait plutôt bien et je pense que je m’entendrai peut-être avec lui. On était devant le bahut lui et moi et les autres étaient justes devant nous.

    Moi : Tu habites vers où ?

    Lui : Ah non, je rentre en voiture ma mère m’attend devant le magasin Citroën.

    Moi : D’acc alors à plus ^^

    Lui : Encore merci pour aujourd’hui je te dois une fière chandelle, à demain !

    Il est parti et les garçons sont venus me parler.

    Carl : C’est qui ?

    Moi : C’est un nouveau de notre classe, il s’appelle Simon.

    Mathieu : Mais tu le connais d’où ?

    Moi : De nulle part, j’ai juste voulu aller faire connaissance avec lui.

    Victor : Dis plutôt qu’il te plait hein ;)

    Moi : Ça au pire, ça ne regarde que moi.

    Carl : C’est cool qu’on soit dans la même classe cette année.

    Fred : Ouais…

    Fred et Carl ne s’entendaient pas très bien, ils avaient eu quelques différents dans le passé et étaient tous les deux assez rancuniers à propos de cela.

    Moi : Bref, Mathieu et Nelly on y va ?

    Eux : Ouais !

    Nous 3 : A plus les gens !

     

    On est rentré tous les 3 car nos maisons étaient sur le même chemin. Je suis arrivée chez moi assez contente de ma journée et de ma nouvelle rencontre. J’ai mangé avec ma mère qui était à la maison aujourd’hui. Je lui ai fait signé tous les papiers et puis je me suis installée dans le canapé j’ai passé une après-midi tranquille. J’étais sur mon ordinateur en train de regarder une série quand soudain j’entends mon téléphone vibré. Je vais et je regarde et sur le coup je ne reconnais pas le numéro de téléphone. Mais alors, qui vient de m’envoyer un SMS ?


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 19:59

    J'ai une petite idée de l'émetteur winktongue en attendant j'adore ta fiction continue comme ça yes

    2
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 10:59
    Ah ah! Moi aussi j'ai une petite idée ! ;-) Ta fiction est géniale! J'ai hâte de lire la suite!^^
    3
    Vendredi 15 Juillet 2016 à 00:23

    C'est un très bon début de fiction.Sinon je voulais te dire que le dessin que t'as fait pour le fond est magnifique,j'aimerais tellement savoir dessiner comme ça.

    4
    Vendredi 15 Juillet 2016 à 17:23

    Je vous remercie toutes pour vos commentaires... Je comptais mettre la suite aujourd'hui mais j'habite à Nice et il y a eu des attentats je suis assez choquée donc je ne vous promets rien mais normalement lundi la suite sera disponible... Je suis vraiment choquée mais heureusement mes proches n'y étaient pas mais voilà j'ai de la peine pour ma ville. Merci beaucoup de votre compréhension,et j'espère que pour vous tout va bien. Je vous souhaite un bon week-end, gros bisous 

     

      • Samedi 16 Juillet 2016 à 14:27

        Oh t'inquiète on peut comprendre oh surtout prends ton temps pour la fiction

        On pense à toi et à tous ceux qui sont là bas aussi

    5
    Lundi 18 Juillet 2016 à 00:08

    Merci beaucoup de votre compréhension... Je vous laisse le soin de lire le chapitre 2 qui est désormais disponible, n'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en pensez. Je tiens à m'excuser mais je voulais vous envoyer des messages privés pour vous avertir mais sur la tablette ça ne marche pas toujours. Voilà le lien et bonne lecture à tous bisous. 

    http://ficelomanga.eklablog.com/chapitre-2-a126429286

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :